Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog officiel de Stephane Henon
  • Le blog officiel de Stephane Henon
  • : Bienvenue sur le blog OFFICIEL de Stephane Henon !Ta source de référence sur l'acteur talentueux qu'est Stéphane Henon---------INFO : CE N'EST PAS STEPHANE HENON QUI TIENT CE BLOG (Christophe, Cindy et Aurélie)
  • Contact

Chaîne du blog

Où lui écrire ?

  • Aux studios : studio la belle de mai - 37 avenue guibal - 13003 marseille
  • A son agence : Agence Arlette Berthommé - 72, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris

Albums

24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 17:24

affiche-20inextremis.png En août dernier, Fabienne Carat (Samia) et Stéphane Hénon (Boher) ont tourné à Châtel dans "In extremis", une pièce de théâtre filmée, écrite par Laurence Genoud, qui sera diffusée sur internet.

En exclusivité, nous vous annonçons la date de diffusion du premier épisode : le jeudi 02 décembre 2010 sur le site Lasuiteauprochainépisode.com.

Les épisodes de "In Extremis" seront payants. Vous pourrez télécharger un épisode au prix de 1€50 où la totalité des épisodes pour 12€. (les épisodes pourront être regardés 3 fois dans une durée indéterminée après le téléchargement)...

Le saviez-vous ? Un film "In Extremis" avec les comédiens est en préparation pour l'année 2011...

Repost 0
Published by stephane.henon - dans Théâtre
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 23:10

Samedi 20 novembre 2010, Zinédine Zidane a choisi d’offrir aux enfants d’ELA une journée de rêve dans le monde merveilleux de Disneyland Paris. Il a ainsi réuni les enfants, leur famille et les parrains de l’association pour partager un moment de détente et mettre la maladie entre parenthèses, loin des leucodystrophies, ces maladies génétiques cérébrales mortelles.

Parrain de l’association ELA depuis 2000, Zinédine Zidane multiplie les actions pour sortir les leucodystrophies de l’anonymat et aider l’association à développer son action en France et en Europe. Très présent sur le front de la recherche médicale, Zinédine Zidane pense également au quotidien des familles et des enfants malades, d’où son initiative de leur offrir une journée exceptionnelle à Disneyland Paris.

Zinédine Zidane entraine avec lui tous les parrains de l’association. Ils sont une centaine de personnalités de tout horizon à avoir répondu présent et parmi eux : Julien Arnaud, François Berléand, Stéphane Diagana, Virginie Dedieu, LadjiDoucouré, Sofia Essaidi, Laura Flessel, Sébastien Folin, Grégoire, Michael Gregorio, Béatrice Hess, Muriel Hurtis, Frédérique Jossinet, TaïgKhris, Sébastien Levicq, Sandrine Quétier, Sophie Thalmann, les acteurs de la série « Plus belle la vie » et bien d’autres…

Pour faire de cette journée une réussite, Disneyland Paris s’est associé à cette belle démarche pour accueillir les enfants et leurs familles et célébrer les festivités de Noël. 40 Disney VoluntEARS, bénévoles Disney, seront présents à leurs côtés pour leur faire partager la magie Disney.

dsc2110

Repost 0
Published by stephane.henon - dans Presse
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 19:42

Télépoche du 20 au 26 novembre 2010

 

 

boher016

boher017

boher018

boher019

boher020

 

Repost 0
Published by stephane.henon - dans Presse
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 17:07

Les habitués du feuilleton «Plus belle la vie» le connaissent bien. Stéphane Hénon y joue Jean-Paul Boher, le policier raciste du commissariat du Mistral.

 

 

Age : 34 ans
Look : Classique
Profession : Policier
Situation de famille  : En couple avec Samia Nassri

 



Jean-Paul Boher est un flic en tenue violent et raciste. Affecté dans la cité sensible de « La Caillole », il s’y fait une réputation de Rambo, multipliant les brutalités, les humiliations et les insultes à caractère raciste. Avertie de ses exactions, sa hiérarchie l’a alors blâmé et muté dans un quartier moins sensible de Marseille. Quand on le découvre, Jean-Paul vient d’être, il y a un mois, affecté au Mistral.



Suspecté par sa hiérarchie d’être plus que mêlé aux agressions racistes par des policiers en tenue qui touchent le mistral, Boher est finalement innocenté.

Samia fait son entrée dans la police en tant que stagiaire et se voit affublé de Boher en tant que partenaire, un duo de choc formé par Léo qui veut confronter ce flic raciste à une flic beurette. Leur collaboration va même jusqu’à monter leur faux mariage, au grand désarroi de Samia, pour tenter de coincer une wedding-planneuse suspectée d’être une voleuse à ses heures perdues.

Boher et Samia se rapprochent lorsque ce dernier est touché par balle lors d’une ronde où Léo avait demandé à Samia de l’aider dans sa traque de Kamsky. Samia est folle de rage contre Léo et veille au chevet de Boher. Mais à son réveil, ils ne peuvent s’empêcher de se titiller.

Alors qu’il a enfin bouclé Karim Fedala pour trafic de drogue, Boher se retrouve confronté au fait de devoir s’occuper de son fils, Abdel, qui ignore tout des activités de son père. Boher est obligé de se confronter à ses idées reçues sur les beurs….

Il ne peut s’empêcher de se faire avoir par les femmes : après Ludivine, jeune femme charmante venue faire une déposition pour le soit disant vol de sa voiture pour en fait escroquer son assurance, il tombe sous le charme de Julie Delorme, nouvelle stagiaire sans scrupule, prête à tout pour monter en grade…

Une ancienne conquête réapparait dans la vie de Boher : Armelle Demy. Elle lui apprend qu’elle est enceinte de lui ! Après beaucoup d’hésitation, ils décident de garder l’enfant. Mais leur relation va de mal en pis et Armelle se met à adopter un comportement pour le moins paradoxal. Elle finit par le quitter en lui annonçant qu’elle a avorté.

Après une longue période de passage à vide, Boher se rapproche de Samia avant de retrouver une vieille connaissance, Tony, qui ne voit pas d’un bon œil la relation de son ami avec une immigrée… Le juge Estève saisit l’opportunité de cette relation pour que Boher infiltre la Flèche Blanche et l’aide à démanteler ce groupe extrémiste. Samia se détourne de lui et se met à sortir avec Yanis, au grand désespoir de Boher.

Yanis assassiné, Samia vient se consoler dans les bras de Boher et se rend compte qu’elle est profondément amoureuse de lui. Ils s’installent ensemble.
Boher est promu suite à son infiltration au sein du réseau de la Flèche Blanche et devient donc le supérieur de Samia.

Samia et Boher veulent passer des vacances ensemble. Mais celle-ci se fait voler les billets et son passeport. Samia, exaspérée par l'attitude de Boher, découpe le passeport de celui-ci. Boher découvre ainsi qu'il a des origines juives.

 

La mère de Boher débarque au Mistral . C'est la guerre entre Samia et elle. 18983705_w434_h_q80.jpg

Repost 0
Published by stephane.henon.over-blog.com - dans TV
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 17:00

Pièce de Laurence Genoud

Avec Stéphane Henon et Fabienne Carat

A découvrir sur ce site : http://lasuiteauprochainepisode.com 

 

Axel est follement amoureux de Liane. Il lui écrit mainte fois. Elle ne réagit pas. Il va se rapprocher  d'elle tel un prédateur... Doucement patiemment, délicatement... Il va essayer de l'apprivoiser en lui écrivant des 100e de lettres. Aucune n'obtiendra de réponse. Pourtant, elle les lit ses lettres ! Il le sait ! Il l'a vu !

Jusqu'au jour où... Contraint et forcé de passer dans l'urgence à l'action, Axel décide de la séquestrer une nuit entière dans un grenier !

Note de Laurence Genoud (auteure)

En écrivant l'histoire de deux individus que tout oppose et que bien peu de choses séparent; j'ai souhaité mélanger deux vies : celle de Axel, célibataire, enfermé dans son passé et dans l'amour d'une femme qui l'ignore totalement et qui cependant le connait mieux que personne. Mais ça elle ne le sait pas encore... ! Liane, en couple à mis temps, fragile, isolée dans son quotidien, contrainte depuis quelques semaines et désespérée comme une condamnée que l'on trainerait à l'abattoir !


Axel : agoraphobe, asexué, ordinaire, incompris, solitaire et tourmenté passe son temps depuis 3 ans à espérer Liane, à l'attendre, l'épier, lui écrire, à l'aimer en sourdine, à souffrir en silence et à mourir un peu plus chaque soir pour renaître un peu moins chaque matin. Son attente l'use, jusqu'au jour ou...


Liane : discrète, dynamique, secrète et assez seule, finalement. Surtout ces derniers temps ! Une décision à prendre, qu'elle prend par obligation. Son choix n'est pas le sien, mais celui d'un homme avec qui elle partage ses semaines, mais jamais ses week-end.

"Ce texte est multiple. Il ne résout rien, n'élude pas l'ambiguïté, reste ouvert à chacun, peut-être lu ou entendu au premier degré comme au delà. Il porte les thèmes universels qui sont l'amour, la solitude, le choix, l'indifférence, le souvenir et l'absence. Valables en toute époque en tout lieux, ils sont traités aujourd'hui comme des voies de lecture de la société urbaine contemporaine, où le sentiment a du mal à s'exprimer, où ne reste peut-être que le renoncement ou le refuge dans le virtuel.

Il est aussi une ode à l'amour ! Et bien que les expressions soient durs, crues parfois, violentes cette histoire illustre sans détour les visions contrastées de nos relations homme/femme. Nos besoins primaires et respectifs. Nos failles et nos forces. Nos déroutes et nos engagements. Nos faiblesses et nos lâchetés.

L'autre question centrale est celle de la liberté, par la confrontation à l'enfermement (physique et psychique). Les personnages nous questionnent sur ce qu'est la liberté aujourd'hui : si elle n'est pas illusoire, permise dans les seuls rêve et création, autorisée en société sous le seul mode de l'apparence, et si cela vaut tant de s'occuper de nos libertés premières et prosaïques, si l'on se soucie si peu de celles de l'esprit.


Le poids des thèmes, la tension qui ne se relâche pas, l'avancée implacable de l'intrigue ne doivent pas cacher les pointes d'humour, la satire et la grande énergie de jubilation qui pousse à ne pas se laisser porter par la facilité, à choisir au final la confrontation plutôt que la lâcheté, et prendre le risque de perdre ce qui nous est le plus cher !

Enfin, ce texte contient quelques phrases justes et si bien placées que le « spectateur/internaute » ne pourra repartir sans sa provision de pensées à méditer, ou sans avoir été au moins une fois touché. Parce que la situation comme les mots employés ont la simplicité qui fait qu'on ne se perd que là où l'auteure a envie de faire douter. Les images affluent plus vite que les mots et le texte prend forme instantanément, sans avoir à lui forcer le trait". Analyse de Candice MOISE


Bande-Annonce IN EXTREMIS

 


Fabienne CARAT et Stéphane HENON au théâtre
 

 

 

 

Repost 0
Published by stephane.henon.over-blog.com - dans Théâtre
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 15:59

Pièce de Philippe Hodara , Stéphane Hénon
Montée par Eric Hénon
Avec Stéphane Hénon

 

"Elle a dit oui : J’ai cru que c’était à moi !
Elle était heureuse : J’ai cru que c’était avec moi !
Elle est partie : J’ai cru que c’était à cause de moi !"

 

Stéphane a tout faux. En réalité, sa femme l’a quitté pour quelqu’un d’autre. Une femme ! Va-t-il devenir lui-même gay, misogyne, fou, tenter de se suicider, essayer de la reconquérir, passer à une autre ou devenir un personnage de série télé ? A l’impossible, Stéphane est tenu.

 

n711484139_1125846_565.jpg

 


reportage d'habitude j'me marie pas
Repost 0
Published by stephane.henon.over-blog.com - dans Théâtre
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 22:55


Actuellement

Plus belle la vie (Télévision)

 

Au cinéma

"Le serpent au mille coupures" Réal : Eric Valette

"Cruel" Réal : Eric Cherrière

" Je m'appelle Suzanne" Réal : Emmanuel Vaillant

" Socialiste" Réal : Jean-Luc Godard

L'inconnu dans la maison, réal. Georges Lautner
Thank you satan, réal. André Farwagi

 

 

A la télévision

David Nolande, réal. Nicolas Cuche
Famille d'accueil, réal. Marion Sarraut
SOS 18, réal. Dominique Baron
Père et maire, réal. Marion Sarraut
Commissaire Moulin, réal. Yves Renier
Central nuit, réal. Didier Delaitre
Une fille dans l'azur, réal. Marc Riviere
Le cri du silence, réal. Jacques Malaterre
Les enfants de John, 208 épisodes, réal. D. Delaitre et J.Lannest
Cas de divorcé, réal. Gérard Espinasse
Marathon girl, réal. Bernard Dumont
Chien et chat, réal. Philippe Galant
Paris steel

 

REALISATION

"Némésis" Réal : Stéphane HENON - Primé au Festival d'Albi 2013 et au festival Avignon 2014 "Les Chieurs" (30 Modules) Réal : Stéphane HENON

"Inextremis" (6 épisodes sur le web) Réals : Laurence Genoud et Stéphane HENON

Au théâtre

In extremis 

D'habitude j'me marie pas
Le carton, m.e.s. Clément Michel
Crime et chatiment, m.e.s. Robert Hossein
Pinocchio, m.e.s. Yves Le Guillochet
Bel ami, m.e.s. Didier Long
Papillon noir, m.e.s. Hervé Korian
Esprit de famille, m.e.s. Hervé Korian
Angélique, m.e.s. Robert Hossein
Don Juan, m.e.s. Yves Le Guillochet
Les bas fonds, m.e.s. Robert Hossein
Cyrano de Bergerac, m.e.s. Robert Hossein
La liberté ou la mort, m.e.s. Robert Hossein

 

Court métrage

Bad petry, réal. Alexandre Bouillon
La quille, réal. Hugo Merival

 

 

 

Repost 0
Published by stephane.henon.over-blog.com - dans Filmographie
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 22:45

Stéphane Hénon entame sa carrière très tôt. Tout petit, déjà, il amuse ses parents, ses proches, son canard en plastique dans la baignoire, ses voisins et son chien «Fidel», un admirateur non castré.
C’est Robert Hossein qui lui donne ses premiers rôles dans La Liberté ou la mort, Cyrano de Bergerac, Crimes et châtiments, Les Bas-fonds, Star Wars VII et XII, Les Aventuriers de l’arche perdue et Angélique.
Au théâtre, il se produit également dans Bel Ami de Didier Long, Moche Copain de Bernard Court, Don Juan de Yves Leguillochet, En vers et contre tous de Hervé Korian, Pinocchio de Yves Leguillochet, Ce soir ou jamais de Philippe Hodara et Bruno Chapelle, Lance-la-moi que je l’attrape de Gorki, Les Mises et Râbles de Lièvres, ainsi que de nombreuses autres pièces culinaires et à boire.
Il meurt à 20 ans et décède à 24. Puis, après deux résurrections et une jambe de bois, il fonde la compagnie « Tiens, voilà du boudin », qu’il anime d’une main de Maître de 1754 à 2003.
Mais Stéphane Hénon, c’est aussi des succès à la radio (pendant 5 ans, après l’arrivée, il donne le tiercé dans l’ordre !), au téléphone (l’horloge parlante, c’est lui !), en mer (Le Radeau de la méduse, c’est encore lui !) et dans le ciel (« Ce soir, le cirque Pinder place des fêtes » traîné sur une banderole, derrière un bimoteur, c’est toujours lui !).
Stéphane Hénon, c’est aussi une fabuleuse carrière à la télévision, où il multiplie (par douze) les rôles dans des téléfilms, et notamment dans Chien et Chat, Central Nuit, Central Park, Centrale de Clairvaux, Père et Maire, Mère et Paire, C’te bonne paire, Passe-moi le Père (la liste serait trop longue), sans oublier Le Cri du silence, pour ne citer que les moins connus.
Il est aussi le personnage principal de 208 épisodes de la série Les Enfants de John, de 517 épisodes dans Le Cousin de John, de 1 724 épisodes dans Le Beau-frère de John, et de 1 723 747 épisodes dans Mais où est passé John ?
Pris de folie, il co-écrit, co-réalise et co-interprète Les Chieurs, une série dans laquelle il campe plus de 140 personnages, avant de camper sur la plage une grosse partie du mois d’août.
Infatigable, il revient en métro au théâtre pour donner 700 représentations de la pièce Le Carton, de Clément Michel, mise en scène par Éric Hénon, son jumeau qui, pour Stéphane, demeure après Dieu le plus grand metteur en scène de tous les temps.

photo_acteur_500.jpg

Repost 0
Published by stephane.henon.over-blog.com - dans Biographie
commenter cet article